Fifty Shades of Grey, E L James

Date de sortie : 12 avril 2012
Editeur : Arrow Books Ltd
Public : 18 ans et plus
Pages : 528
Format : broché
L'auteure : site internet | goodreadstwitterfacebook
Acheter le livre : Amazon
Présentation de l'éditeur :
Romantique, libérateur et totalement addictif, ce roman vous obsédera, vous possédera et vous marquera à jamais. Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête. Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble. Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets… (Traduit de l’anglais par Denyse Beaulieu)
Qui n'a pas entendu parler de Fifty Shades of Grey ? Qui a échappé à cette lecture aussi tentante que dérangeante ? Le phénomène prend de l'ampleur, propulsé sur le devant de la scène littéraire par cette réputation de "fanfiction de Twilight". Résultat :le public de ce roman muy caliente s'élargit et touche les lecteurs majeurs et vaccinés du young adult. Attirée par ce succès et par l'optique d'une découverte hors du commun, je me lance dans Fifty Shades of Grey...

Qu'on se le dise, Fifty Shades of Grey ne mérite pas cette réputation de mommy porn ou de lecture érotique/pornographique. C'est une romance à tendance érotique. Ce roman a une trame, une intrigue, axée sur la relation entre Ana Steele et Christian Grey, une relation qui évolue de liaison à histoire d'amour compliquée et manifestement impossible. Fifty Shades of Grey raconte un amour naissant d'une façon bien particulière. Et c'est ce qui fait la force de ce roman et son succès. Le mystère plane autour de la relation entre Ana et Christian, de l'évolution de cette relation, et également autour de Christian et de ce que cache cette enveloppe de séduisant PDG tiré à quatre épingles, multi-millionnaire et à qui tout réussit sur le plan professionnel.

Beaucoup en font tout un sac du BDSM. Ils n'ont rien compris. C'est l'origine du couple Ana/Christian, d'accord, mais l'histoire ne s'arrête pas à ça, elle est bien plus profonde que ça. Tout comme le BDSM, les scènes érotiques restent soft (puisqu'elles sont érotiques et non pornographiques) représentent à peine 30% du roman. En lisant Fifty Shades of Grey, je n'ai pas arrêté de repenser aux critiques, aux étiquettes, et au final, tous ces détracteurs et/ou journalistes ont voulu critiquer le roman de façon aussi sensationnelle que le succès de l'ouvrage lui-même.

Autant Fifty Shades of Grey n'est pas un bijou de la littérature anglaise, autant il n'empêche que j'ai été agréablement surprise par cette lecture. Je m'attendais à du vulgaire porno sur papier et au final, c'est une histoire d'amour vraiment belle dans son originalité. J'ai adoré Christian Grey, ce personnage aussi tordu et mystérieux que séduisant. Ana est une jeune femme vraiment forte et intéressante dans ses réactions vis-à-vis de sa relation avec lui. Les comparaisons avec Twilight sont excessives. Seuls les véritables fans de la première heure sauront retrouver l'inspiration de E L James dans les travaux de Stephenie Meyer.

Fifty Shades of Grey est, tout comme Grey, hypnotisant et intense, sans tomber dans le déplacé. Un roman écrit d'une plume suave, légère et appliquée.

Lecture faite en VO.
Sortie en VF prévue pour le 17 octobre 2012 chez Lattès sous le titre de Cinquante Nuances de Grey.

Notes :

Intrigue  ★★★★☆
Héroïne  ★★★★☆
Le personnage masculin  ★★★★☆
Personnages secondaires  ★★★☆☆
Atmosphère  ★★★★★
Originalité  ★★★★★
Emotion  ★★★★☆
Action  ★★★★☆
Humour ★★★☆☆
Style de l'auteure  ★★★★☆
Addictabilité  ★★★★★

Note globale :





1 commentaire:

  1. Je pense le lire à sa sortie en VF, la flemme sur la VO en ce moment :)

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...